De la fabrication de l’œuvre d’art à sa dissolution : fonderies et NFT

Conférence par Gabriel Grossert

Lundi 16 janvier 2023 à 20h
Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel
Place Numa-Droz 3, Neuchâtel

Gabriel Grossert, historien de l’art, présente deux développements récents affectant le mode d’existence des œuvres d’art. Le premier s’inscrit dans une histoire longue, il s’agit de la multiplication des entreprises spécialisés dans la fabrication des œuvres d’art. Le second est apparu soudainement, le NFT est un certificat d’authenticité digital qui se passe de l’objet d’art. Entre technologie et spéculation, les deux phénomènes offrent un regard sur les mutations du marché de l’art.

Gabriel Grossert est historien de l’art et commissaire d’exposition. Il travaille actuellement au Centre Dürrenmatt Neuchâtel comme collaborateur scientifique et enseigne à l’école d’arts appliqués de La Chaux-de-Fonds. Il est également en charge du projet Panart Neuchâtel, un nouvel événement d’art visuel dans l’espace public de la commune de Neuchâtel.

www.visarte-neuchatel.ch

Wiktoria Guzelf : hymne à la récupération

1_L’Amour de Pénélope
1_L’Amour de Pénélope
2_Corona Confiné
2_Corona Confiné
3_Perito Moreno
3_Perito Moreno
4_Black River
4_Black River
5_Dark Galaxy
5_Dark Galaxy
6_Wiktoria Guzelf_Darkness
6_Wiktoria Guzelf_Darkness
7_Mystic Highway
7_Mystic Highway
8_Wiktoria Guzelf_Grand Canyon_2019
8_Wiktoria Guzelf_Grand Canyon_2019
9_Wiktoria Guzelf_Sunset_2021
9_Wiktoria Guzelf_Sunset_2021
10_Secret Box_low
10_Secret Box_low
11_Fantaisie
11_Fantaisie
12_Trees Talk
12_Trees Talk

Wiktoria est née à Varsovie, où elle a grandi avant de suivre des études à la faculté d’architecture de l’École Polytechnique. Dès son arrivée en Suisse en 1983, elle a travaillé dans différents bureaux d’architecture dans les cantons de Jura, Jura Bernois, Berne et Neuchâtel. Actuellement, elle vit à Marin.

En 2005, habitée d’une âme artistique, Wiktoria a entrepris la création de collages exclusivement en cuir de recyclage élaborant ainsi des tableaux tridimensionnels. Les matériaux qu’elle utilise sont des déchets de différentes tanneries ou des magasins d’habits de seconde main. Souvent, le travail commence par une esquisse à main levée, suivi d’une étape de dessin assisté par ordinateur et se termine par un façonnage et une exécution manuelle. Tout y étant millimétré, le choix du grain et de l’épaisseur de la matière jouent une importance déterminante dans la réalisation définitive. Les œuvres de Wiktoria sont donc un hymne à la récupération, au réemploi et au détournement des matières à des fins artistiques. Parfois, elle crée juste des compositions géométriques ou plissées spontanément avec une gamme des couleurs nuancées, soigneusement choisies et de proportions équilibrées. Dans tout les cas, elle souhaite transmettre ses émotions, provoquer des réflexions par apport aux différents sujets, peut-être surprendre ou ouvrir un dialogue avec les autres techniques. Quand aux titres, ils permettent aux spectateurs d’interpréter les œuvres selon son imagination.

Dès 2006 diverses galeries d’art ont été intéressées par les travaux de Wiktoria. Elle participe également aux Salons d’art et aux concours d’artistes on-line. Expositions récentes (individuelles/collectives) 2020 – 2022:

  • Galerie Kunst vor Allem, Brig
  • Salon internationale d’art contemporain art3f Mulhouse, France
  • Rossacinabro Gallery, Rome, Italie
  • Galerie ArteSol, Solothurn
  • Biennale ArtExpo ARTBOX.PROJECT, Venise, Italie
  • SIAC Marseille, Salon International d’Art, France
  • XIII Biennale Internationale de Florence, Italie
  • Les Galeries Marval, Neuchâtel
  • International Art Contest Malamegi LAB18 (finaliste), Venise
  • Galerie Arthemis, Corcelles
  • Musée d’Absynthe, Môtiers
  • Galerie Artis, Yverdon-les-Bains
Pour découvrir davantage d’informations, vous pouvez jeter un coup d’œil sur internet.

www.wiktoriaguzelf.art
www.instagram.com/wiktoria_guzelf
www.facebook.com/wiktoria.guzelf